La plaine qui s’étend aux pieds du village est marquée par le souvenir d’une des grandes batailles de l’histoire de France.

Le mardi 18 août 1304, malgré plusieurs jours de négociations, le combat s’engage entre l’armée de Philippe le Bel et les troupes flamandes retranchées sur les hauteurs de Mons-en-Pévèle. Les forces flamandes sont essentiellement des fantassins. Forcés de combattre en plaine, les pertes sont nombreuses face aux armes de jets et aux cavaliers français. Les Français vont jouer une autre carte : En prenant le contrôle du ravitaillement des adversaires, ils les privent ainsi d’eau et de nourritures, essentiels en ce jour d’été caniculaire.

Une bataille incertaine jusqu’au bout

Philippe le Bel entrant victorieux 1304
Statue équestre de Philippe le Bel en apparat de guerre lors de son entrée à Paris en 1304, après la bataille de Mons-en-Pévèle.

A la fin de la journée, une pause est acceptée. Une partie des combattants flamands, épuisés, décide de se replier sur Lille. D’autres décident alors tenter un baroud d’honneur : un groupe attaque le camp royal. Philippe Le Bel se retrouve seul, au milieu d’une cinquantaine de ses hommes seulement. Après un combat acharné, il réussit à se dégager. Les combattants Flamands se replient sur le village de Mons-en-Pévèle puis quittent leur camp pour rejoindre Lille. Les troupes françaises sont victorieuses, mais les pertes en vies humaines sont lourdes. On parle de plus de 300 chevaliers côtés français et plus de 5000 hommes côté flamand. Près de l’ancienne cense abbatiale, la statue de ND de la Poterie rappelle le vœu fait par les soldats brugeois en remerciement d’avoir la vie sauve.

Beaucoup d’historiens ont commenté cette étonnante victoire et les raisons des replis successifs des combattants Flamands. Mais l’histoire retient la victoire de Philippe Le Bel. Et c’est désormais à la toute nouvelle salle des Batailles de Mons-en-Pévèle que ces faits d’armes sont reconstitués avec beaucoup de soin.


SUGGESTIONS NORD DÉCOUVERTE | EN LIEN AVEC L’ARTICLE

mini-salle-des-batailles-mons-en-pevele-01 mini-pas-roland-mons-en-pevele-01 mini-mons-en-pevele-01