Entre mystères, légendes, villages de charme et d’histoire, les collines de l’Artois réservent bien des surprises. Nord Découverte vous emmène au charmant hameau d’ Ecoivres, au pied des saisissantes tours de l’ancienne abbaye de Mont-Saint-Eloi. A deux pas, les mystérieuses Pierres Jumelles, la légendaire Chaussée Brunehaut, et l’un des fantastiques clochers à flèches à crochets … Sans oublier les chemins de randonnées au bord de la Scarpe.

ECOIVRES ET SON ÉGLISE SAINT-MARTIN

detail-fleche-a-crochet-ecoivres-nord-decouverteAu centre du village, la petite église Saint-Martin possède un des fameux clochers à flèches à crochets sculptés. Une particularité qu’elle partage avec sept autres villages des alentours. Les crochets, disposés pour poser des échelles et des échafaudages lors des travaux de réfection, ont été sculptés. Animaux, visages stylisés ou grimaçants, végétaux … viennent curieusement animer les arêtes du clocher. Construites entre les XVIe et XVIIe siècles, elles restent une singularité dans l’architecture religieuse de la région.

Mais ce n’est pas le seul attrait de la petite église de campagne. La colonne de grès dressée à l’entrée serait un ancien pilori.

UN PILORI EN PLACE PUBLIQUE ?

pilori-ecoivres-nord-decouverteJuste à côté de la porte principale de l’église Saint-Martin se dresse une curieuse colonne portant la date de 1587. Juste en dessous, trois trous disposés en triangle sont également visibles. D’après les notes de la commission départementale des Monuments Historiques du Pas-de-Calais, elle fut déterrée du cimetière en 1925, et placée contre le mur de l’église où elle se trouve aujourd’hui.

Cette curiosité a longtemps divisé les historiens locaux si on en juge ces mêmes notes. Pour les uns, il s’agit en fait du fût d’une ancienne croix en grés. Pour d’autres, il s’agit d’un ancien pilori: Les trous encore visibles servaient à fixer le carcan ou le système de maintien du condamné exposé en place publique. Un châtiment qui est resté dans notre vocabulaire où l’expression « clouer quelqu’un au pilori » est encore largement utilisée.

Pour la petite histoire, dans ce même bulletin historique daté de 1889, on peut lire qu’en 1864, le Vicomte de Galametz a demandé au conseil municipal, « l’autorisation de faire relever une croix en grès, dont le fut gisait dans le cimetière, sur la place d’ Ecoivres, devant le mur de l’école. Demande refusée. J’ai acheté ce fût 15 fr.« 

pignon-ferme-ecoivresDernier petit détail amusant : le gratte boue installé lui aussi à l’entrée. Ces équipements d’autrefois disparaissent peu à peu ou deviennent invisibles à nos yeux. Il faut dire que les rues et les routes sont désormais goudronnées et les chaussures des paroissiens bien plus propres désormais.

Autour de l’église, vous verrez d’anciens bâtiments de fermes dont quelques-uns ont encore leur pignon en épis typiques de la région. Les extrémités des murs en craie sont protégés par un appareillage, un épi, en brique très joliment élaboré.

Nous vous recommandons vraiment une halte dans ce très joli petit hameau. En été, le cadre champêtre est un havre de paix absolument charmant.


  • Localisation : Rue Jean Baptiste Oboeuf, Hameau d’Ecoivres 62144 Mont-Saint-Eloi, D 49.
  • Coordonnées GPS : 50°20’35.1″N 2°40’52.7″E

SUGGESTIONS NORD DÉCOUVERTE | A VOIR A PROXIMITÉ

pierres-jumelles-ecoivres-nord-decouverte
Les Pierres Jumelles 500 m
Mont-Saint-Eloi-Artois-Nord-decouverte
Mont Saint Eloi et ses impressionnantes ruines de l’ abbaye
patrimoine-insolite-fleche-a-crochets-artois-nord-decouverte
Les flèches à crochets sculptés, un patrimoine insolite de l’ Artois
chemin-randonnees-nord-decouverte
Téléchargez le Sentier des Pierres du diable édité par la CC d’Arras
vignette représentant la source miraculeuse Sainte-Bertille à Maroeuil
4 km