» Pluie de Sainte-Mahaut,
N’est jamais trop »