« À la Saint Thomas, les jours sont au plus bas »