» Caprices d’avril font tomber les fleurs,
Et trembler les laboureurs »