Nous avons la chance d’avoir sur notre littoral Nord-Pas-de-Calais et Somme une des plus grandes colonies de phoques veaux marins et phoques gris en France. Désormais protégés, ils trouvent sur nos côtes des conditions favorables pour couler des jours paisibles. Une chance pour tous les photographes animaliers et les amoureux de nature sauvage. N’oublions pas que les observer, c’est aussi ne pas les déranger pour qu’ils n’aient qu’une envie : rester sur nos côtes.

Où observer les phoques sur notre littoral ?

 numero-telephone-animal-echoue-nord-decouverteCôte d’Opale, baie d’Authie, baie de Canche, baie de Somme… De nombreux endroits le long de notre littoral nous offrent la chance d’ apercevoir ces sympathiques mammifères marins. Dans l’eau, phoques gris ou phoques veaux marins adorent vadrouiller. Certains n’hésitent pas à traverser la manche et aller visiter les côtes anglaises. On peut donc apercevoir leurs petites têtes hors de l’eau à plusieurs kilomètres de leur base de repos. Leurs lieux préférés à terre sont les rochers pour les uns, les bancs de sable des estuaires pour les autres… Voici quelques endroits où ils ont élu domicile en groupe et où leur observation est la plus facile.

Sur la Côte d’Opale, vous pourrez les observer à plusieurs endroits :

  • À Dunkerque, au banc Hills et Port OuestTout le long de la Baie de Somme et de la Côte d'Opale, vous verrez une tête noire dépasser des flots. Les phoques sont bien là. Reportage Nord Découverte
  • À Calais, au secteur nord du port
  • La plage de Marck :  autour du phare de Walde
  • Au Cap Gris-Nez en contrebas du chemin de randonnées GR120, le sentier des Douaniers et Boucle du Cap Gris-Nez. Ils profitent des nombreux crans, les petites criques, en bas de la falaise.
  • Le long de la plage d’Equihen
  • En baie de Canche, une dizaine d’individus sont observés régulièrement au large d’Etaples.
  • En baie d’Authie, c’est à Berck-sur-Mer, qu’on peut les voir à une centaine de mètres seulement. Dirigez-vous vers la base nautique où vous pouvez stationner puis longez la digue. Une cinquantaine de veaux marins et près d’une trentaine de phoques gris se regroupent environ 2h30 avant la marée basse (cf les horaires de marée). Localisation : Chemin aux Raisins, 62600 Berck sur Mer. À noter que le club nautique de Berck organise des sorties en bateau pour découvrir la baie et observer les phoques de cette colonie.

La baie de Somme accueille la plus grande colonie de phoques gris et phoques veaux marins en France. Elle essaime des petits groupes d’individus tout au long du littoral.Vue de La Baie de Somme où se trouvent la plus grande colonie de phoques et veaux marins

  • À Saint Valérie sur Somme, Quai Jeanne D’arc, par marée haute. Pour infos, des sorties en kayak pour voir la baie et les phoques sont proposées notamment par le club de Kayak de Mer et de Va’a
  • De la plage du Hourdel, à marée basse, vous pourrez observer dans de bonnes conditions les animaux qui se trouvent sur la pointe de la Hourdel.

Nous vous conseillons de vous inscrire à une sortie découverte avec un guide.  L’association Picardie Nature en organise régulièrement et mène un véritable travail de protection des espaces naturels  et des animaux, notamment les bébés phoques.


rappel du guide balades et boules de Poils édité par Nord Découverte


Les meilleurs moments pour observer les phoques

Les phoques peuvent dormir dans l'eau. De temps en temps, ils remontent à la surface, toujours endormis. reportage Nord Découvertephoque-gris-dormant-nord-decouverte
Il peut dormir dans l’eau. Durant son sommeil, il remonte de temps en temps à la surface …

À marée haute, Ils inspectent leur territoire, nagent, cherchent leur nourriture et dorment, posés au fond ou entre deux eaux. Lorsqu’ils remontent à la surface, vous ne verrez que la tête émerger de la surface, le museau vers le ciel et les yeux fermés. Après avoir respiré, ils redescendent au même endroit.

Si vous vous baignez, que vous faites de la planche ou du bateau, il n’est pas rare qu’un phoque s’approche tout près de vous. Il faut savoir qu’ils sont d’un naturel curieux lorsqu’ils sont dans l’eau et surtout très myopes lorsqu’ils regardent hors de l’eau ! S’approcher de ce qui les intrigue est le seul moyen pour eux de « voir » et comprendre ce qui les entoure. Si vous ne faites aucun bruit ou geste brusque, il restera volontiers quelques instants à vos côtés. Les phoques ne sont pas des animaux agressifs. Mais ils restent des animaux sauvages. Gardez toujours une distance.

Mon conseil photo : A l’aise lorsqu’ils sont dans l’eau, ils sont moins peureux. Un petit téléobjectif transtandard 18-200 est suffisant pour les photographier.

Photo d'un phoque se prélassant à terre par Nord Découverte
Les phoques vivent au rythme des marées et ont besoin de venir régulièrement à terre…

À marée basse, ils ont besoin de venir à terre pour économiser l’énergie dépensée dans l’eau, refaire le plein de vitamine D, se reproduire et mettre bas. Les phoques gris aimeront davantage les rochers, les phoques veaux marins, les espaces sablonneux des estuaires. C’est là que vous pourrez les observer le plus longuement. C’est aussi là qu’ils sont les plus craintifs et que la plus grande distance doit être préservée pour ne pas les déranger. Surtout lorsqu’il y a des bébés.

Vous pourrez observer que pendant que le gros de la troupe dort tranquillement, quelques-uns font office de guetteurs et scrutent le moindre mouvement. Si le danger se rapproche, ils donnent l’alerte. La colonie regagne l’eau et ne reviendra à terre qu’une fois tout danger écarté. Il est conseillé de ne pas s’approcher à moins de 300 mètres du groupe, un peu moins de 200 m s’il y a de l’eau entre vous et eux. Les déranger met en péril leur santé et fragilise les plus petits.

Mon conseil photo : Pour les photographier lorsqu’ils sont sur le banc de sable,  prévoyez un téléobjectif (à partir d’un 300 et mieux un 150-600.  Un trépied est conseillé. Pour la longue vue un grossissement x 20 est préférable.

Les observer au fil des saisons…

  • Entre début décembre et février en baie de Somme : période des naissances des phoques gris
  • Février-mars : période de mue des phoques gris
  • En juin-juillet, vous aurez sans doute la chance de voir les mamans des phoques veaux marins mettre bas et allaiter leur petit.
  • De juin à septembre, vous pourrez observer la mue et les voir changer de peau.
  • En septembre, reproduction des phoques veau marin

Comment reconnaître un phoque gris et un phoque veau marin ?

Il n’est pas évident de les identifier car ils se ressemblent beaucoup. Les signes les plus distinctifs sont au niveau de la tête:

  • Des narines en V comme « Veau » Marin, perpendiculaires pour les phoques gris.
  • Une tête plus allongée pour le phoque gris.
  • Un décrochement entre le front et le museau pour le phoque veau marin, un museau droit pour le phoque gris.

Phoques et veaux marins se ressemblent à quelques détails près. reportage Nord DécouverteLe phoque gris apprécie particulièrement les zones rocheuses. Il est plus corpulent que le veau marin. La taille d’un mâle peut aller de 2m50 à 3m pour un poids de 200 à 250 kg.   Les femelles quant à elles mesurent de 1,70 m à plus de 2 m pour 150 à 200 kg. À la naissance, les bébés mesurent 75 cm environ et pèsent environ 14 kg. Côté pelage, le phoque gris est également d’un gris sombre avec des taches presque noires. Les femelles se distinguent par une robe plus claire, aux reflets argentés, tachetée de noir.  La période des naissances s’étale entre septembre et décembre. La femelle met bas à l’écart de la marée, en général sur des rochers. Elle donne naissance à un petit, couvert d’un pelage blanc qu’il perd à partir de la 3e semaine. La période d’allaitement dure également 3 semaines.

Phoques veaux marins et phoques gris vivent en moyenne 25 ans pour les mâles et 30 ans pour les femelles

Les phoques veaux marins mâles et femelles sont identiques. Leur couleur va du gris bleu au gris jaunâtre avec des taches plus foncées sur le dos essentiellement. Le ventre est de couleur plus claire et uniforme. La taille des mâles va de 1m50 à 2m  env. pour un poids de 70 à 170 kg.   Les femelles sont plus petites, mesurant de 1,20 m à 1,70 m pour 50 à 150 kg. À la naissance, les bébés pèsent de 8 à 10 kg pour 80 cm. Les femelles se regroupent pour mettent bas sur les bancs de sable et forment une “nursery”. Les petits sont perpendiculaires à la mère pour l’allaitement et à marée haute, ils se mettent sur le dos de la mère. Le sevrage se fait en 3 semaines.

Important à savoir

Ces animaux pacifistes ne demandent qu’à êtres tranquilles. À chacun de nous de les protéger et de les respecter. Hors de l’eau, ils sont particulièrement craintifs, il est donc conseillé de s’approcher sans faire de bruit et garder une distance minimale de 300 m. Si vous êtes en bateau, naviguez parallèlement au reposoir en restant le plus éloigné possible. Surtout lorsqu’il y a des petits. Ils risquent en effet d’être abandonnés si la mère prend peur.