Si on devait faire la liste des noms qu’on lui donne, cette page n’y suffirait pas … Pierre de Dessus-Bise, Dessous-Bise, Soubise, Sybise, Sybisse… Pierre, au singulier comme au pluriel, … Une chose est sûre, le mégalithe qui occupe un angle de la place du Vieux-Marché à Sars-Poteries ne manque pas de piquant.

Une pierre sans dessus dessous…

vue d'une face de la pierre de dessus-bise à sars-poterieC’est au cœur de l’Avesnois qu’on retrouve une des pierres les plus épiques de notre région Nord-Pas-de-Calais. Sa forme en pain de sucre très suggestive, surtout sur une face, n’est pas pour rien dans les versions, tout aussi suggestives de son nom… Alors la Pierre de Dessus-Bise est-elle un simple mégalithe, une pierre funéraire, une borne, un pilori, une pierre de jeunesse ou une pierre de fécondité ? Et si finalement, entre légendes, histoires et traditions, elle était, peut-être, un peu tout cela à la fois ?

Car si la pierre de Sars-Poterie a fait couler autant d’encre, ce n’est pas pour ses dimensions qui restent modestes : Elle dépasse à peine 1m50 de haut pour 2m80 de diamètre. On est loin d’égaler les blocs monumentaux de la vallée de la Sensée comme la pierre du Diable à Lécluse, le Gros Caillou d’Oisy-le-Verger ou encore les pierres Jumelles d’Ecoivres. Non, en réalité, elle doit sa réputation à sa forme ovoïdale et au petit carré de quelques centimètres au sommet qui suscite la curiosité.

La pierre de Dessus-Bise et son mystérieux trou

vue du trou de la pierre de dessus-bise à sars-poteriedans article de tourisme Nord DecourverteÀ lire René Minon dans la vie dans le Nord de la France au XVIIIe siècle, la coutume voulait qu’on place, un drapeau de la jeunesse au sommet de la pierre en temps de fête. Ce rite initiatique aurait été un marqueur social du passage de l’adolescence à l’âge adulte. « Pour être admis dans la corporation et prendre part aux divertissements publics, chaque adolescent devait uriner au-dessus de la Pierre de Dessus-Bise, dont le nom indique assez la destination. ». Mais ce n’est pas la seule « utilisation » du gré sarséen …

La forme en effet très suggestive et le nom de la pierre auraient alimenté une autre tradition. On murmure que les femmes stériles et celles qui souhaitaient avoir un enfant devaient s’asseoir dessus … On comprend pourquoi. Cette tradition est d’ailleurs répandue un peu partout en France. Friction, décoction, ronde, plantage de clou… On ne compte plus les menhirs, sarcophages, fresques, sépultures, statues de saints qui ont ainsi prodigué autant d’espoirs que de fécondité.

Ls autres pierres découverte à Sars Poteries rue Potierpierre-sars-poterie-tourisme-nord-decourverteEnfin, dernière supposition : a-t-elle servie également de pilori où le condamné attaché ainsi en place publique faisait acte de contrition ? En réalité, aucune hypothèse n’exclut l’autre. Le réemploi des mégalithes et des pierres taillées a été courant.

Une chose fait aujourd’hui consensus : la pierre de Dessus-Bise de Sars-Poteries est bien un mégalithe. Est-ce un menhir comme sa fiche de classement l’indique ? Ou fait-elle partie en réalité d’un ancien dolmen ? On a en effet retrouvé à proximité plusieurs blocs de pierre qui le laissent penser. Vous les verrez exposés quelques mètres plus bas, à l’angle de la rue Potier.

Nord Découverte vous suggère également …

musverre-musée du verre de sars-poteries

idee de balades et randonnees-nord-decouverte
9,5 km