« À la Saint-Firmin, l’hiver est en chemin »