Aquelques kilomètres de Lille, au cœur du Mélantois, Nord Découverte vous emmène faire un tour à Seclin. Une destination qui a tout pour plaire aux amateurs d’histoire et de belles promenades. Deux endroits coup de cœur : une halte  dans les jardins de l’hôpital Marguerite de Flandre… et à quelques pas, une balade champêtre le long du canal de Seclin.

MÉMO NORD DÉCOUVERTE  | Les essentiels

  • Fondé au XIIIe, son aspect actuel est celui, dans son ensemble, du XVIIe
  • A voir absolument le cloître, la chapelle et la salle des malades à l’intérieur
  • Faire un tour dans les jardins et vergers à côté de la cense
  • Jolie perspective à l’extérieur de la galerie en bois du XVIIe et de la chapelle
  • Les jardins à la française
  • Les deux pavillons d’entrée sont du XIXe
  • La perspective de la drève devant l’Hôpital
  • Une très belle promenade vous attend le long du Canal de Seclin

L’Hôpital Marguerite de Flandre de Seclin, 700 ans d’hospitalité

Statue de Marguerite de Flandres. Oeuvre de G. Crauk - 1880
Statue de Marguerite de Flandres. Oeuvre de G. Crauk – 1880

C’est un des plus étonnants et des plus beaux monuments de la Métropole lilloise. Saisissant par son architecture,  attachant par l’ambiance apaisante qu’on ressent en s’asseyant dans le parc ou en parcourant les petits vergers ouverts au public. Avant que les grands travaux de transformation ne commencent début 2016… Nous avons encore quelques mois pour goûter au charme et à la tranquillité de l’endroit. Profitons en…

En 1246, Marguerite de Flandre, veut suivre l’exemple de sa sœur Jeanne de Flandres qui vient de fonder l’Hospice Comtesse à Lille (1237). Elle mets à disposition des terres à Seclin pour construire un hébergement destiné aux plus pauvres et aux pèlerins. Rappelons que la ville fait déjà l’objet à cette époque d’un important pèlerinage à Saint Piat.   Ce n’est qu’à partir du XVIe siècle, que l’Hospice Notre Dame devient un véritable lieu de soin pour les malades. Une vocation qui se prolonge jusqu’en 2011.

A partir de cette date, l’établissement, qui fait partie du centre hospitalier, accueille les bureaux administratifs de la direction. La congrégation des Augustines présente au sein de l’hôpital depuis sa création, au XIIIe siècle, partira en 2013. Car la vocation hospitalière qui était la sienne depuis plus de 700 ans va bientôt laisser place à un projet immobilier de résidence de grand luxe. Les travaux devraient débuter courant 2016 et durer deux ans.

Un lieu historique aux recoins cachés

cour-marguerite-de flandres-seclin-nord-decouverte
La cour intérieure

Revenons un instant sur cette prodigieuse façade qui porte la date de 1635. Elle rappelle que c’est à cette date que l’Hôpital Marguerite de Flandre prend l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui. Un long bâtiment qui réunit en un seul édifice des éléments architecturaux jusque-là isolés. Ce nouvel ordonnancement donne naissance à la magnifique cour carrée, entourée d’arches couvertes.  Du là, poussez la lourde porte en bois sculptée pour entrer dans l’ancienne salle des malades des XVe et XVIIe siècle. Son aspect vous rappellera sans aucun doute celle des Hospices de Beaune. Dans son prolongement, la petite chapelle du XIVe, est un havre de paix.

À l’extérieur, profitez des bancs installés tout autour du jardin à la française bordé de marronniers. Au centre,  la statue Marguerite de Flandre. Pour la petite histoire,  avant d’être réaménagés,en 1873, par l’architecte A. Dewarlez , les parterres était en fait le potager de l’hôpital.

eglise-marguerite-de flandres-s
L’ancien cimetière de l’hôpital et sa galerie en bois du XVIIe

Sur la droite,  longeant la chapelle, découvrez une charmante galerie en bois du XVIIe siècle. Sur les murs, quelques plaques tombales signalent encore l’emplacement de l’ancien cimetière de l’hôpital. Allez aussi vous faufiler dans les petits jardins et les vergers couverts de pommiers. Ils sont juste à côté de l’ancienne cense du XVIIIe siècle surmontée du traditionnel pigeonnier. Ils rappellent que l’économie hospitalière reposait sur les donations mais aussi sur ses propres ressources alimentaires : fermage, moulin, bétail … servaient de subsistance et de revenus complémentaires.

Enfin,  tournez vous vers les grilles d’entrée. De chaque côté, les deux jolis pavillons vous rappelleront forcément les lourdes guirlandes de fruits et les masques de l’architecture lilloise. Notamment  la Vieille-Bourse ou la maison Gilles de la Boe, place Louise de Bettignies.

pavillon-marguerite-de flandres-seclin-nord-decouverte
Les pavillons d’entrée Charles Marteau en 1858

Juste en face des grilles du parc, jetez un coup d’œil à la majestueuse allée de tilleuls qui s’ouvre devant vous. Le mail, de plus de 350 mètres de long, a été dessiné en 1850 par Achille Dewarlez. Un nom connu puisque son père, Benjamin Dewarlez, réalisa  le cénotaphe à l’entrée du cimetière de Seclin et le pont Napoléon à Lille.

C’est un endroit qui mérite une visite. Prenez le temps de vous y attarder un peu. Pas seulement parce que les lieux vont changer … Mais tout simplement parce qu’ils sont empreints de charme. … Et puis, à moins de 500 mètres, vous pouvez reprendre votre promenade et allez découvrir l’ancien canal de Seclin qui vous mène dans le Parc de la Deûle, un des grands espaces naturels de Lille métropole

Le long de l’ancien canal de Seclin

promenade-canal-seclin-parc-deule-nord-decouverte

A quelques pas de l’ancien hôpital Marguerite de Flandre, vous pourrez longer pendant près de 5 km les berges du canal de Seclin. Cette belle promenade vous mène jusqu’aux bords du canal de la Deûle. Vous pourrez également prolonger l’ itinéraire vers le Jardin Mozaïc à Houplin-Ancoisne (Entrée payante – Ouvert d’avril à fin octobre). Les magnifiques platanes centenaires qui bordent l’ancien chemin de halage viennent d’ailleurs d’être labellisés en septembre.

MÉMO NORD DÉCOUVERTE  | INFOS PRATIQUES

picto acces-possible-handicapes

parking

picto-chien-en-laisse-autorise

picto-train

 

 

  • Le site de l’office de Tourisme
  • Localisation : rue des Marronniers, 59 113 Seclin
  • Coordonnées GPS de l’ hôpital : 50°32’55 » N /  3°01’11″E
  • Gare Ter Seclin : 1 km
  • Accès libre aux jardins de l’hôpital Marguerite de Flandres et à la promenade du canal
  • Le cloître, la salle des Malades et la chapelle ne sont pas toujours accessibles au public.
  • Possibilité de se garer à l’intérieur de l’ hôpital. Faire le tour du bâtiment par l’entrée principale
  • Parking au début du canal

NORD DÉCOUVERTE VOUS CONSEILLE AUSSI …

 

canal-seclin-parc-deule-nord-decouverte

mini-cenotaphe-seclin-cimetiere-nord-decouverte

mini-fort-seclin-cimetiere-nord-decouverte

collegiale-saint-piat-seclin-nord-decouverte

idee de balades et randonnees-nord-decouverte

ventes-directes-proches