« On dit qu’à la Sainte-Audrey, mieux vaut suer que grelotter »