Mot clé : Croyances du Nord-Pas-de-Calais

panneau de signalisation de passage de diable

QUAND LE DIABLE S’EN MÊLE | PROMENADES ET LIEUX LEGENDAIRES

Qui peut jurer qu’un frisson ne va pas vous parcourir le dos si d’aventure le diable venait à votre rencontre ? Et que benoîtement ce dernier vous promette monts et merveilles ? Mais ne prenez pas tout de suite les jambes à votre cou. Lisez plutôt toutes ces légendes où le diable, si brave qu’il soit, n’a pas toujours le dernier mot. Car à malin, malin et demi… Voici donc, après nos lieux hantés préférés, quelques petites promenades où le diable, raconte-t-on, n’est jamais très loin…

la chapelle à loques Saint-Jean à Wignehies est un lieu de culte encore très vivant dans l'Avesnois

LA CHAPELLE A LOQUES SAINT-JEAN | WIGNEHIES

La chapelle à loques Saint-Jean de Wignehies, dans le sud Avesnois témoigne d’une pratique encore très vivante dans notre région, celle d’accrocher à la grille un chausson, une chaussette ou un soulier d’enfant pour sa guérison ou sa protection contre les retards, les maladies et les handicaps de motricité.

photo des loques accrochées au calvaire de Steene

LE CALVAIRE A LOQUES DE STEENE

Caché par un bosquet d’arbres, le calvaire à loques de Steene près de Bergues, est un des grands témoins de la tradition des loques. Que ce soit durant la semaine sainte ou tout au long de l’année, de nombreux pèlerins viennent accrocher un linge, un objet aux branches qui l’entourent…

trois angles de vue pour la borne à clous de Douai, une des pierres insolites du Nord-Pas-de-Calais

LA BORNE A CLOUS DE DOUAI | Les insolites de nos rues

À Douai, l’étonnante borne à clous est entourée de légendes … L’une d’entre elles raconte que les chevaliers au retour de la guerre devaient prouver leur fidélité en enfonçant un clou dans la pierre. Le grès, particulièrement dur, rendait le geste remarquable. Mais à qui était destinée cette démonstration de force ? Épouse, promise ou suzerain ?