Mot clé : patrimoine insolite Hauts-de-France

deux vues de la pierre Brunehaut entourée de peupliers d'Italie

LA MYSTÉRIEUSE PIERRE BRUNEHAUT | LE MENHIR D’HOLLAIN

Nous voici à quelques pas de la frontière franco-belge, au cœur du parc naturel transfrontalier du Hainaut. Nous avons rendez-vous sur le haut plateau du carrefour des Six-Chemins. Dominant toute la plaine, quatre peupliers d’Italie entourent jalousement l’imposante pierre de Brunehaut et son mystérieux pas de la Vierge. Ses dimensions exceptionnelles en font un des mégalithes les plus importants de la région.

vue du Pas Saint-Martin gré en forme de tête de cheval

LE PAS SAINT-MARTIN | LE GRÉS LÉGENDAIRE D’AUMERVAL

En suivant la route qui mène de Pernes à Aumerval, dans l’Artois, arrêtez-vous un instant sur le bas-côté… Surtout, si vous êtes fatigué ! Voici la pierre Saint-Martin et son étonnante forme allongée qui fait penser à une tête de cheval… Sur le gré, une empreinte, aux vertus revigorantes…

vue des deux arbres à loques et de la chapelle de l'Ercompuch à Stambruges

LA CHAPELLE DE L’ERCOMPUCH ET LES ARBRES A LOQUES | Stambruges

Nous sommes au cœur de la wallonie picarde, aux portes de Tournai et de Mons, à une soixante de kilomètres de Lille. Stambruges est un village attachant, un village aux abords d’une forêt magnifique… Magnifique mais ô combien entourée de légendes, de traditions et de mystères. Suivons un des sentiers boisés, près de l’étonnante Mer de Sable. Il nous mène directement vers la petite chapelle de l’Ercompuch. Édifiée au milieu des bois, elle est bordée par deux arbres à loques, témoins d’une foi encore particulièrement vivante.

trois angles de vue pour la borne à clous de Douai, une des pierres insolites du Nord-Pas-de-Calais

LA BORNE A CLOUS DE DOUAI | Les insolites de nos rues

À Douai, l’étonnante borne à clous est entourée de légendes … L’une d’entre elles raconte que les chevaliers au retour de la guerre devaient prouver leur fidélité en enfonçant un clou dans la pierre. Le gré, une pierre particulièrement dure, rendait le geste remarquable. L’histoire ne dit pas à qui était destinée cette démonstration de force… Épouse, promise ou suzerain…