« S’il gèle à la Saint-Raymond, l’hiver est encore long »