« Gelée de novembre, adieu l’herbe tendre »