» C’est à la Saint-Marcel, qu’on prépare les
graines nouvelles »