« À la Saint-Arsène, met au sec tes graines »