« Saint-Gervais, quand il est beau,tire Médard et Barnabé de l’eau »