» À la Saint-Vallier, faut qu’il y ait du bois au bûcher »