» Souvent à la Saint-Florentin, l’hiver laisse son chemin »