La crypte de la basilique de Boulogne-sur-Mer est un des lieux parmi les plus insolites et surprenants de la région Nord et Pas-de-Calais. Nous sommes ici au cœur de la ville fortifiée. Une ville haute, héritière d’un camp romain dont elle conserve la forme et les vestiges. Une cité millénaire blottie contre son château-musée et enserrée dans ses remparts.  Des remparts protégés par l’emblématique Vierge Nautonière et couronnés d’un dôme impressionnant. Ses 100 m de hauteur surplombent ainsi toute la cité portuaire. Une véritable boussole séculaire pour les marins et les promeneurs.

Mais c’est dans les profondeurs d’une crypte immense – la plus grande d’Europe – que nous allons descendre. Quelques marches pour entrer dans un univers absolument fascinant. Fascinant et étonnant. Dans un dédale de couloirs, de passages, de salles, nous découvrons plus de 4 000 m2 de fresques et peintures murales ainsi qu’un musée d’art sacré de toute beauté.

les chapiteaux peints de la crypte romane de la basilique de Boulogne-sur-Mer

La crypte de la basilique de Boulogne-sur-Mer, un lieu qui remonte le temps

Nous sommes en 1827. L’abbé Haffreingue se lance dans le projet pharaonique de reconstruire l’église médiévale détruite en 1798. Il ne sait pas encore qu’une année plus tard, les ouvriers vont mettre à jour un véritable trésor. Les vestiges d’un édifice roman datant du XIIe siècle: Une crypte chapelle comblée au XIVe lors de l’agrandissement de l’église. La salle soutenue par deux rangées de colonnes va être ainsi restaurée en s’inspirant du décor coloré d’origine encore visible.  Elle sera aussi l’essence même de l’extraordinaire programme pictural imaginé. Une succession de compositions réalisées durant plus d’une quinzaine d’années. De 1844 jusqu’au début des années 1860, différents artistes, différents styles, différents desseins vont donner corps à cet ensemble saisissant.

Sous nos yeux, murs et plafonds déroulent 160 scènes religieuses retraçant à la fois l’Histoire de la Chrétienté ou encore le récit fondateur de Notre-Dame de Boulogne. Plusieurs techniques sont à l’œuvre. Plusieurs styles aussi avec notamment l’alternance de grisailles et de fresques hautes en couleur et en motifs colorés.

Un cheminement géographique et symbolique tout à la fois

salle de la rotonde avec le tombeau de la Vierge vide porté par quatre anges

Parmi les12 salles ouvertes aux visiteurs, il y a notamment la crypte circulaire. Elle sert en réalité de soubassement à la rotonde qui couronne la basilique. Mais toute sa symbolique tient dans la présence centrale de la figuration du tombeau de la Vierge Marie. Un tombeau vide du fait de son Assomption – porté par 4 anges (1870). Une montée au ciel induite aussi par la verticalité projetée vers le ciel du dôme au-dessus.

La crypte orientale, quant à elle, occupe l’emplacement d’une ancienne chapelle de la Vierge du XIVe siècle. On voit encore les vestiges des murs et des colonnettes de cette époque. Elle est précédée du tombeau de l’abbé Benoît-Agathon Haffreingue. Le singulier bâtisseur autodidacte de la basilique Notre-Dame, mort en 1871. Mais ce qui saisit immédiatement le regard, c’est la composition des trois croix du Golgotha se détachant sur un fond bleu azur perçant.

les trois croix du mont Golgotha installées dans la crypte Notre-Dame de Boulogne-sur-Mer

Une crypte-musée avec sa riche collection lapidaire, pièces d’orfèvrerie et d’art sacré

Après d’importants travaux de restauration et de mise en valeur de ce lieu si particulier, la crypte de la basilique de Boulogne-sur-Mer réouvre au public en 2015. La scénographie des œuvres exposées, les cheminements de lumière et de clair-obscur créés, les dialogues instaurés entre les scènes picturales, les objets d’art, le statuaire, les fragments lapidaires qui surgissent soudainement de l’ombre… Crée une impression visuelle, une expérience sensorielle tout à fait extraordinaire.

bas-relief exposé dans la crypte de la basilique de Boulogne-sur-Mer

Mais au-delà même de la beauté de l’espace qui s’ouvre à nous, la richesse des collections exposées mérite à elle seule, une longue visite. La crypte Notre-Dame réunit en effet plusieurs centaines d’œuvres et d’objets liturgiques exceptionnels. Parmi eux plusieurs représentations de la Vierge Nautonière dont le culte et le pèlerinage important dont elle est l’objet participent à l’essor de Boulogne-sur-Mer. L’une d’elles, Notre-Dame du Saint-Sang datée du 17e siècle est l’une des plus anciennes conservées.


LA CRYPTE DE LA BASILIQUE DE BOULOGNE-SUR-MER EN PRATIQUE

Accès : La Crypte (entrée de la basilique), rue de Lille 62200 Boulogne-sur-Mer
+33 (0)3 91 90 02 95

Entrée payante pour la visite de la crypte. Libre pour la basilique

Jours et horaires d’ouverture :

Ouvert du mardi au dimanche (fermeture le lundi)
Haute saison du 1/04 au 30/09 (10h-13h / 14h-18h)
Basse saison du 1/10 au 31/03 (10h-12h / 14h-17h)

Des infos également sur le site de la ville


NORD DECOUVERTE | NOUS VOUS SUGGERONS EGALEMENT A PROXIMITE

Cliquez sur la vignette pour accéder à l’article

chateau-musee-boulogne-sur-mer-nord-decouvertemini-etal-de-poissons-boulogne-sur-mer-nord-decouvertemini-nausicaa-boulogne-sur-mer-nord-decouverte