C‘est probablement un des lieux les plus insolites et intrigants de notre région Nord-Pas-de-Calais. Au sommet d’un tertre, dominant la plaine environnante,  cinq pierres se font face dans une ronde figée depuis des siècles. Stonehenge en miniature, ancien fanal ou punition divine … Nombre d’histoires et de légendes courent au sujet des sept bonnettes de Sailly-en-Ostrevent. Grimpons, nous aussi, tout en haut et parcourons avec révérence cet étrange cercle fermé …

La légende les sept Bonnettes de Sailly-en-Ostrevent

gravure-les-sept-bonnette-sailly-en-ostrevent-nord-decouverteMonsieur le curé les avait pourtant prévenus. Manquer les vêpres du dimanche pour aller danser finirait par leur attirer les foudres du ciel. Rien n’y a fait. Les six jeunes filles et le violoniste qui les accompagnait n’en firent qu’à leur tête. Le joyeux groupe grimpa, comme il en avait l’habitude en haut du tertre. Les six jeunes demoiselles formèrent une ronde autour du musicien et se mirent à danser. Mais c’était une fois de trop. Aux premières notes du violon, leur tête se figea soudain, leurs bras et leurs jambes se collèrent au reste du corps. Les voilà tous les sept transformés en statue de pierre. … À l’endroit même où nous les voyons encore. Certains anciens racontent qu’en réalité le petit groupe a disparu comme happé dans les entrailles de la terre. Personne ne put les sauver. Les familles et les villageois élevèrent alors ces pierres à leur mémoire. Six en rond et une au milieu, pour le musicien. Elle a aujourd’hui disparu. Cinq sont encore debout, la sixième a glissé en contrebas.

Les récits des punitions divines sont nombreux pour exhorter les fidèles à plus de foi et de rigueur… Parmi les fléaux qui s’abattaient volontiers sur les impudents, disparaître enseveli ou être changé en statue de pierre est assez fréquent. La légende des sept bonnettes de Sailly-en-Ostrevent entre dans cette tradition des châtiments divins propres à inspirer sinon la terreur du moins le respect. Mais que savons-nous aujourd’hui vraiment sur l’origine de ces pierres ?

Sépulture, mégalithes, fanal ?

tertre-sept-bonnettes-sailly-en-ostrevent-nord-decouverteDeux choses nous frappent lorsqu’on s’approche du site. L’importance du tertre et les pierres dressées comme une couronne dont les silhouettes se détachent de loin. Les dimensions actuelles sont sans doute plus petites qu’à l’origine. Dans une courte présentation de 1923, Léon Desailly mentionne les dégâts causés au site par l’occupation d’une batterie allemande. Sa hauteur en faisait un poste de défense idéal.

Le tertre est un ovale, haut d’environ 5 m. La base fait environ 38m de long sur 28 m de large. La partie supérieure fait un peu plus de 10 m sur 9 m environ. Le sommet est occupé par 5 pierres encore dressées. Une sixième est en contrebas. On pense qu’il existait à l’origine une septième pierre placée au centre. Des témoignages recueillis au tout début XIXe parlent d’inscriptions indéchiffrables… Peut-être la raison de sa disparition. Les bonnettes sont disposées en cercle, espacées entre elles de plus ou moins 2 m. Leur hauteur, hors-sol, est de 70 cm. Elles sont simplement calées par des blocs de grès superposés à très faible profondeur. La partie supérieure est taillée à angle droit, comme une sorte de tête de marteau… On peut remarquer que certaines cavités font même penser à des yeux et ont certainement alimenté la légende des jeunes filles changées en pierre.

ronde-sept-bonnettes-sailly-en-ostrevent-orage-nord-decouverte
Les pierres sont hautes de 70 cm, larges de 30 cm pour une épaisseur de 20 cm env.

Il faut parcourir les notes archéologiques du XIXe pour commencer à démêler le fil de l’histoire ou plutôt des histoires du site. Les fouilles entreprises en 1877 sont instructives. La terre mise à jour est sablonneuse, mélangée à des cendres et des débris de charbon. On retrouve également des ossements humains, dont un crâne, des fragments de poteries, des outils et des armes en silex. Il est question également de la présence de plusieurs galeries. Selon toute vraisemblance, le tertre est donc bien à l’origine un tumulus, sorte d’amoncellement de terre recouvrant une ou plusieurs sépultures, datant du néolithique. Mais la composition de la terre n’est pas identique à celle des alentours… Elle a donc été rapportée là, spécialement pour l’édification du monument. Peut-être même des monuments, car, il semble qu’un second tumulus, plus important en taille était à proximité. Il aurait disparu pour les besoins d’entretien des chemins vicinaux.

Dès le XIXe, les historiens écartent l’hypothèse que les « sept Bonnettes » soient contemporaines au tumulus. La taille particulière, régulière et à angle droit, ferait pencher davantage pour l’époque médiévale. Mais alors à quoi servaient-elles ?

Feu d’alerte ou « table d’orientation » ?

ronde-ile-de-sein-bonnettes-sailly-en-ostrevent-nord-decouverteL’explication la plus souvent avancée est celle d’un ancien socle de fanal. Une mention de « signal à feux » sur une carte ancienne viendrait appuyer cette théorie. La nécessité de communiquer par signal visuel de loin en loin pour avertir d’un danger, par exemple, est avéré. Le tumulus est suffisamment en hauteur pour pouvoir tenir ce rôle. Les bonnettes seraient des sortes de pieds sur lesquels venait reposer une structure supportant le foyer. Certains ont vu dans la disposition des pierres des axes désignant les autres mégalithes de la vallée de la Sensée (La pierre au Diable à Lécluse, la Pierre à Chavatte au hameau de Hamel …). Bernard Coussée, dans ses Mystères du Nord-Pas-de-Calais, avance l’hypothèse que les bornes sont disposées en réalité deux par deux. Les trois saxes formés pointeraient vers 3 sources légendaires : la source de Bronne à Rémy, la source saint-Jean à Monchy-le-Preux, la Cuisine des Fées à Hamel. Le tertre aurait ainsi servi de « table d’orientation ».

Mais alors pourquoi les « têtes » ne sont-elles pas orientées vers l’extérieur du cercle, en direction des points qu’elles désignent ? Au contraire, les Bonnettes de Sailly-en-Ostrevent sont toutes tournées vers le centre du cercle comme si elles se parlaient, priaient ou veillaient ensemble dans un mouvement de rassemblement, fermé sur lui-même. Elles ne regardent pas l’horizon… Elles se regardent entre elles…

L’origine du nom « bonnette » peut-elle apporter une début d’explication ? Là aussi, on se perd en conjonctures. Le tumulus de Sailly-en-Ostrevent a porté plusieurs noms : Le Mont des Sept Bonnettes, des Sept-Fillettes ou des Sept-Marconnettes. Selon certaines sources, Bonnette viendrait de borne et désignerait une petite borne. Tout comme « marconnette » qui ferait référence à un élément de « marquage » d’un lieu. Les bonnettes pourraient aussi être une référence au « bonnet » parce qu’elles coiffent, couronnent le tertre. Enfin, le mot désignerait une « méchante fille » en patois. A vérifier …

 causeurs-ile-de-sein-bonnettes-sailly-en-ostrevent-nord-decouverteOn le voit, ce curieux cercle de pierres n’a pas livré tous ses mystères.  Allez le découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas encore et faites-vous votre propre idée…  Je finirai juste cet article par une découverte que j’ai faite par hasard. En regardant récemment des photos de menhirs, je suis tombée sur une carte postale représentant les « causeurs », deux mégalithes situés sur l’île de Sein. La ressemblance de l’un deux avec nos bonnettes de Sailly-en-Ostrevent est étonnante, non ? …


rappel du guide balades et boules de Poils édité par Nord Découverte


NORD DÉCOUVERTE | INFOS UTILES

  • Accès libre en faisant attention de respecter les champs et cultures alentour.
  • Coordonnées GPS : 50°16’37.60″ N / 2° 58’28.82″ E
  • De Sailly en Ostrevent (62490), prendre la D43 en direction de Hamblain-Les-Prés. Juste à la sortie, prendre le chemin de Bapaume, suivez le chemin sur 1,5 km env. puis tournez à droite sur un chemin de terre, le tertre des Sept Bonnettes est à moins de 500 m en plein champ. Un petit panneau indique le lieu.
  • Attention, les accès sont boueux par temps de pluie. Stationnement possible en bordure de chemin.

NOUS VOUS CONSEILLONS AUSSI …

chemin-randonnees-nord-decouverte
Le circuit des Bonnettes
mini-pierre-du-diable-menhir-lecluse-nord-decouverte
à 5 km
mini-dolmen-Hamel-megalithe-nord-decouverte
A 7 km
mini-menhir-oisy-le-verger-megalithe-nord-decouverte
A 15 km