Nous partons aujourd’hui à la découverte du parc des Dondaines et son marronnier centenaire. Un joli espace vert au cœur du pittoresque quartier Saint-Maurice et son camaieu d’architecture. Vous pourrez encore saisir le souvenir éphémère du faubourg tel qu’il était avant l’ urbanisation massive des quartiers périphériques de Lille. Un lieu champêtre où alternaient maisons de campagne, maisons à pans de bois, champs et guinguettes. Les guides touristiques du début du XIXe siècle nous apprennent ainsi que Saint-Maurice est la destination favorite des Lillois. Un lieu de promenades et de villégiature qui s’appelle encore Saint-Maurice-des-Champs si bien nommé.

La curiosité du parc des Dondaines, son marronnier centenaire

marronnier-arbre-remarquable-parc-des-dondaines-lille
Hauteur du marronnier en 2002 :  4,40 m. Chacun des 4 troncs a une circonférence de plus de 4 m.

Entrons maintenant dans ce très joli jardin urbain qui reste encore assez méconnu. C’est aux « dosdasnes », les anciennes rives du Becquerel qui traversait le faubourg de Fives que le parc doit son nom. Pour la petite histoire, on appelait aussi le Becquerel « la chaude rivière ». Ses eaux, en effet, avaient la réputation de ne jamais geler. Une aubaine pour soigner, disait-on, bien des maux et notamment les fièvres. Si les rejets tièdes des filatures n’ont fait qu’accentuer cette particularité, un de nos Internautes nous a précisé que la rivière porte déjà ce nom en 1733. Date à laquelle aucune filature n’est encore installée. En fait, ses eaux en provenance du Plasch, un vivier fivois, sont canalisées depuis le XIVe siècle pour desservir les fontaines de la ville.

Un parc à l’image de l’évolution de Lille

Le parc des Dondaines a connu plusieurs transformations notamment des coupes franches et des extensions étonnantes comme le mur d’escalade conçu en 1976 par Jean Pattou ou la partie qui surplombe désormais le périphérique. Emmaillé dans le réseau routier et le développement immobilier du quartier Lille-Europe, il apparaît d’autant plus comme un îlot vert, hors du temps. Un îlot frère jumeau de la ferme pédagogique Marcel-Dhénin qui se trouve juste à côté. Au début des années 70, il est au cœur d’un bidonville qui va peu à peu disparaître au profit de nouveaux projets d’urbanisme. Ses habitants vont alors se mobiliser et entourer le vieux marronnier pour le sauver. Et il le sera.

Les arbres remarquables, un véritable patrimoine vivant

Car, si vous cherchez un des derniers témoins de toutes ces métamorphoses, allez vous asseoir un instant sous le vieux marronnier d’Inde et son étonnant bouquet de troncs. Depuis 2002, cet arbre vénérable est classé au patrimoine des arbres remarquables. Le label décerné par l’association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables : bilan, Recherche, Études et Sauvegarde) a pour objectif de préserver et valoriser le patrimoine historique et naturel que représentent ces arbres centenaires. L’ancienneté, les spécificités, le lien avec l’Histoire… Sont autant de critères pour son obtention. C’est aussi un engagement pour les communes et les propriétaires privés de protéger et valoriser ce patrimoine vivant.

Les maisons à pans de bois, l’autre curiosité du quartier Saint-Maurice

maisons-a-pans-de-bois-saint-maurice-lille-nord-decouverte

À quelques pas, en sortant du parc par la rue Eugène Jacquet, remontez la rue des Jardins Caulier. Arrêtez-vous au n° 4 devant une maison en bois sur deux étages au charme fou. Poursuivez un peu plus loin, au niveau du n°15, pour admirer une série de charmantes maisons à pans de bois. D’anciennes maisons ouvrières du XIXe siècle typiques des habitations construites sur les zones de « glacis ». En effet, ces terrains proches des fortifications devaient rester « nus » par mesure de défense. Les constructions devaient alors pouvoir être détruites rapidement en cas d’attaque. Deux autres exemples sont également visibles au niveau du 56 rue Faubourg de Roubaix.


NORD DÉCOUVERTE | INFOS UTILES

  • Accès libre : rue Eugène Jacquet (presqu’en face la rue du Château), Pont de Flandres
  • S’y rendre : métro : Caulier, Ligne 1 ; Gare Lille Europe, Ligne 2; V’Lille : station Eugène Jacquet
  • Se garer : Rues adjacentes ou le parking de Lille Europe


NOUS VOUS SUGGÉRONS ÉGALEMENT A PROXIMITE DU PARC DES DONDAINES

ferme-pedagogique-Marcel-Dhenin-lille-nord-decouverte
Une idée de sortie pour les tout petits : La ferme pédagogique Marcel-Dhénin