Parcourir le Boulonnais, c’est commencer un voyage entre ciel et mer. Entre pierres et eaux. Entre monts et vallons. Longer le sentier des contrebandiers, s’offrir une escapade marine, s’allonger sur la plage, descendre dans les méandres des cryptes et des forteresses souterraines démesurées. S’arrêter au bord de sources mystérieuses. C’est prendre aussi le temps de découvrir des saveurs originales à déguster sur place ou emporter pour le retour à la maison. Mais savez-vous quelles sont les spécialités du Boulonnais que vous devez absolument goûter ?

Les salaisons

La dinde de Licques

Les bières de la côte

Les fromages

La tarte au libouli

Les chocolats de Beussent

Les biscuits

Le pudding de Noël

La gainée boulonnaise

Les spécialités boulonnaises, côté mer…

Les salaisons

harengs fumés spécialité du Boulonnais

Ici, le poisson est roi et le hareng, un emblème. Frais, fumé ou en salaison, il y en a pour tous les goûts. Achetez-le, tout juste, débarqué du bateau sur un des étals des pêcheurs de Boulogne. Ou dégustez les produits proposés par les conserveries traditionnelles qui poursuivent ce grand savoir-faire boulonnais. Oui, ici ,les salaisons sont bien plus qu’une tradition, mais un véritable patrimoine culinaire.

Les spécialités boulonnaises, côté terre…

La volaille de Licques

dinde-licques-nord-decouverte.

La tradition de la dinde de Licques remonte au XVIIe siècle sous l’égide des moines de l’Abbaye de Licques. Trois siècles plus tard, sa qualité et sa saveur sont toujours reconnues, notamment par la certification Label Rouge. Chaque année, le deuxième week-end de décembre, se déroule la grande fête de la dinde à Licques. Un événement haut en couleur parmi les plus réputés de la région, et même au-delà.

Les bières de la côte

un verre de bière

Si on vous dit.. Bière des 2 caps, Blanche de Wissant, Rando du Gris-Nez, Houle du Blanc-Nez… Bienvenue à la Brasserie des 2 Caps à Tardinghen, l’univers de Christophe Noyon producteur, récoltant et brasseur. Un univers et une passion à découvrir sur place pour le plus grand bonheur des amateurs.

Les fromages…

vue d'un fromage une des spécialités du boulonnais

Aux côtés de l’incomparable beurre salé des tables de mer, savourez ces fromages qui portent toute l’âme de l’arrière-pays et des côtes d’embruns. Plusieurs fromageries artisanales proposent, en effet, un voyage de saveurs ancrées savoureusement dans le terroir.

Dégustez la Fleur d’Audresselle, l’Écume de Wimereux, le Fort fruité Cap Gris-Nez, le Dôme de Boulogne, le Sainte-Godeleine ou encore le camembert du Boulonnais… Autant de fromages, de saveurs, d’accords de grande finesse. Découvrez cette magnifique laiterie – fromagerie à deux pas de la fontaine miraculeuse Sainte-Godeleine.

Les spécialités boulonnaises, côté gourmandises sucrées…

La tarte au libouli

une tarte au gros bord spécialité du boulonnais

Impossible de revenir d’une journée à la mer ou envisager un dimanche en famille sans une des gourmandises phares d’ici : la fameuse tarte au libouli, tarte au papin ou tarte à gros bord. Vous aurez le choix du nom. Toujours est-il que cette tarte à la crème, proche du flan est une merveille.

Les chocolats de Beussant

chocolat

Par tous les temps, les fondus de chocolats pousseront la porte d’un des magasins qui font la réputation des fameux « chocolats Beussent ». La chocolaterie installée dans l’arrière-pays boulonnais propose toute une gamme de créations confectionnées à base de fèves de cacao. Une des rares en France.

Les petits biscuits…

Il est loin le temps où les biscuits de mer étaient le seul réconfort des marins à bord. Aussi tenaces et robustes soient-ils, place désormais aux petits biscuits tout en finesse, en épices et en pépites de chocolat.

La biscuiterie d’Opale fait revivre la figure de la matelote traditionnelle boulonnaise pour toute une gamme de biscuits artisanaux. Des biscuits purs beurre à croquer à pleines dents sur la plage ou faire fondre dans l’incontournable petit café noir.

Le Plum-pudding de Noël

gros plan sur un plum pudding de Noële spécialité du Boulonnais

Pas de repas de Noël sans le fameux  plum-pudding traditionnel du Nord . Une recette qui nous vient d’outre-Manche, mais qui fait partie aujourd’hui, à part entière, du patrimoine gourmand du Boulonnais. Et de part entière, il en question avec ce dessert, aussi consistant que convivial.

Et côté carte, quelle spécialité du Boulonnais choisir ?

La gainée boulonnaise

vue d'une assiette de gainée spécialité du Boulonnais

Le nom de ce plat typique vient du grand sac des marins, la gaine, qui servait à leur paquetage. L’usage voulait qu’au retour de la pêche, ils puissent le remplir d’autant de poissons qu’il pouvait en contenir. Les pêcheurs les vendaient ou les consommaient. La variété des poissons variant d’une saison, d’une zone de pêche à l’autre, la composition était à chaque fois différente. Et aujourd’hui, il y a autant de recettes que gainées. Mais point commun de ce plat délicieux à base aussi de légumes d’oignons et de crème fraîche.