Véloroute, voie verte, sentier découverte… Le développement de ces itinéraires à vocation touristique s’intensifie de plus en plus en France et en Europe. Les anciennes voies ferrées, les chemins de halage sont autant de nouveaux parcours dédiés aux amoureux de la petite reine. Mais pas seulement. Leur revêtement lisse ou stabilisé est également une voie royale pour les sportifs, promeneurs, avec ou sans toutou, et les personnes en situation de handicap. Sans oublier les cavaliers sur certains tronçons. Une nouvelle façon de découvrir un territoire entre promenade et parcours sportif. Alors prêt pour découvrir les plus belles véloroutes et voies vertes de la Métropole lilloise ?

Quelle est la différence entre véloroute et voie verte ?

Si une véloroute peut emprunter une voie verte, disons pour faire simple qu’elle a davantage vocation à proposer des itinéraires longue distance. Voire trans frontalier. Les grands projets en cours visent notamment à relier des villes européennes. Ces « grands chemins », siglés « EV » pour EuroVelo-route, vont proposer des itinéraires dépassant largement les 1 000 km.

Les voies vertes quant à elles sont souvent plus locales, plus réduites en distance, et avant tout dédiées à un usage piétonnier, cavalier et VTT. Les tronçons sont interdits à la circulation motorisée, sécurisés, balisés et offrent souvent des équipements spécifiques comme les tables de pique-niques, poubelles, accroche vélo voire des attaches pour les montures.

Qui peut circuler sur les véloroutes et les voies vertes ?

Voies vertes et véloroutes sont réservées aux piétons, joggers, cyclistes et cavaliers sur les tronçons autorisés. Le tout est quelquefois de faire bon ménage. La pratique du roller ou du skate y est possible. Si certaines d’entre elles longent la voie de circulation automobile. elles restent cependant bien distinctes. Une tranquillité appréciée si vous avez des enfants, des toutous ou si vous êtes cavalier.

Quelles sont les principales véloroutes et voies vertes et de la Métropole lilloise ?

panneau de la véloroute du Valde Marque au départ de Fretin

La région Nord tout comme la métropole lilloise bénéficie d’une situation géographique européenne privilégiée. Les véloroutes et les voies vertes qui se déploient peu à peu offrent  de plus en plus de jonctions avec les autres régions et la Belgique. Sans parler d’un relief plutôt favorable. Mais qu’on ne s’y trompe pas. Il faudra quand même affûter vos mollets à certains endroits.

C’est parti pour un tour de roue et d’horizon sur les principales véloroutes et voies vertes de la Métropole lilloise. Une autre façon de visiter et se détendre en mode tranquille ou plus sportif.

La Coulée Verte ou Voie verte de Deûle (16 km)

vue du port de wembrechies et de la voie verte de la Deûle

Cette voie verte appelée aussi la coulée verte de la Basse- Deûle relie Lambersart à Deûlémont  en suivant le chemin de halage de la Deûle. Elle est intégrée à la Véloroute du Nord (V32) et rejoint également la Voie Verte de la Lys au niveau de Deûlémont, aux portes de la Belgique.

Les principaux accès

  • La Citadelle de Lille et les jardins du Colysée de Lambersart.
  • Quai de la Marine, port de plaisance des Écluses à Deûlémont

A voir en particulier


La voie verte du Val de Marque (22 km)

cycliste sur la voie verte et veloroute Paris-Roubaix le long de la Marque

La plus grande partie du tracé suit effectivement les bords de la Marque à partir de Bouvines jusqu’à Hem. Elle est indiquée à partir des marais de Fretin et des marais de la Marque à Péronne-en-Mélantois, en partageant des secteurs communs avec la Véloroute V365 du Paris-Roubaix. Mais la jonction entre les deux marais et entre Péronne et Bouvines se fait via des voies ouvertes à la circulation. Si vous vous souhaitez plus de tranquillité, choisissez plutôt comme point de départ le pont de Bouvines. Voir les Infos pratiques et carte de la voie verte du Val de Marque.

Les principaux accès

  • Les marais de Fretin (aire de stationnement), rue du Maréchal Foch (D145), Fretin
  • Les marais de la Marque (aire de stationnement), rue du Marais, Péronne-en-Mélantois
  • Le pont de Bouvines, rue de Lille
  • La ferme du Héron, chemin Lenglet, Villeneuve d’Ascq

A voir en particulier

  • Les 2 marais aménagés en sentiers et postes d’observation pour les oiseaux
  • Bouvines, théâtre de la célèbre bataille à découvrir notamment à travers les magnifiques vitraux de l’église Saint-Pierre
  • La chaîne des Lacs de Villeneuve d’Ascq


La voie verte de la Pévèle (16 km)

vue de la gare de Mons-en-Pévèle et la voie verte de la Pévèle

La Voie Verte de la Pévèle est un beau parcours à travers les paysages du Pévèle. Sur plus de 16 km, vous suivez l’ancien tracé de l’emblématique tortillard, le « PP ». Découvrir le parcours et les infos pratiques de la voie verte

Les principaux accès

Thumeries, Mons-en-Pévèle, Faumont, Bersée, Mérignies, Tourmignies, Pont-à-Marcq

A voir en particulier