S’il y a une destination dans les Hauts-de-France qui réserve de vraies surprises, c’est Gravelines. Soyons francs, évoquez Gravelines, et c’est immédiatement l’image d’une centrale nucléaire qui surgit. Une image pourtant totalement à l’opposé de la réalité.

Si je vous dis promenades à pied ou en bateau autour des remparts d’une citadelle refaçonnée par Vauban… Un remarquable musée du dessin et de l’estampe… Des  jardins contemporains, romantiques… Une gare « western », la dernière en France… La construction à taille réelle d’un vaisseau du XVIIe siècle …  Une des plus belles plages de notre littoral… Une plage et une jetée qu’un des maîtres du pointillisme, Georges Seurat, a peint de nombreuses fois… C’est à Gravelines, une destination étonnante et insoupçonnée que je vous invite. Et ce n’est certainement pas un hasard si elle fait partie du très select réseau des 100 plus beaux détours en France sous l’égide de Michelin.

 Gravelines | Les incontournables

  • Le château arsenal et son musée de l’Estampe
  • Les jardins
  • La promenade des remparts en bateau
  • La citerne d’eau douce
  • La gare « Western »  en bois
  • La maison de l’Islandais
  • La construction du Jean Bart
  • La plage et le phare de Petit-Fort Philippe
  • Grand-Fort Philippe et ses deux musées de la Mer et du Sauvetage
  • … Et à quelques pas la réserve naturelle du Platier d’Oye

Le château Arsenal, un jardin sur les remparts et un musée unique en France

musée du dessin Arsenal GravelinesLe site du château transformé en parc-jardin et en musée, est un lieu particulièrement agréable et surprenant. Son ordonnancement à la française, la quiétude des lieux, les perspectives du haut des remparts en font un endroit où vous aurez envie de vous laisser envelopper par son atmosphère particulière. L’ancienne poudrière accueille le musée du dessin et de l’estampe…

Lire l’article sur le musée

Au fil des rues…

place et beffroi à GravelinesÀ partir de la place centrale Albert Denvers et son beffroi (accessible au public lors des Journées Européennes du Patrimoine en septembre et en visites guidées l’été), partez à pied pour découvrir la cité fortifiée. Un cité, dessinée, conçue pour un usage militaire. Son tracé est impeccablement géométrique mais les rues ne manquent ni d’intérêt ni de curiosités. Ici tout est détails et recoins cachés… ses jardins, ses remparts et ses bastions remarquablement conservés, son âme particulière forgée d’embruns et de pierre.

… Et des jardins

vue d'une allée du jardin de la Liberté à GravelinesAvec le jardin de l’Arsenal, voici deux autres petits jardins où nous vous conseillons de faire halte au cours de votre promenade :

Le Jardin de la Liberté, rue de la Liberté. Un lieu plein de charme qui a gardé l’esprit des parcs du XIXe siècle avec son kiosque en bois, ses vieux arbres, ses tonnelles blanches et ses rosiers anciens… Entrée libre.

Le jardin de la Poudrière, rue Carnot. Un jardin étonnant conçu comme un jardin médiéval avec des parterres de plantes culinaires et médicinales. Entrée libre.

promenade en bateau autour des remparts de GravelinesEt si vous visitiez les remparts en bateau ? car vous n’êtes qu’à quelques pas, de l’embarcadère « Vauban Promenades » pour louer des canots. Effectivement, fait exceptionnel, Gravelines est encore entièrement entourée d’eau. Prenez place à bord d’une des embarcations (rame, pédalier, électrique) et découvrez au plus près le système en étoile cher à Vauban.

Ouvert de début avril à fin septembre. Tél. + 33 (0)3 28 51 94 00 ou + 33 (0)3 28 65 33 77 – Embarcadère : rue de Dunkerque – Nos toutous sont acceptés à bord.

La citerne d’eau et ses robinets fantasques

robinet de la citerne d'eau douce de GravelinesRendez-vous rue A. Vanderghote, à l’angle de l’église Saint Willibrord, pour admirer cette imposante citerne d’eau douce du XVIIIe siècle (1724-1725). Sa  capacité de 1 420 000 litres permettait d’approvisionner la ville et sa garnison. A l’extérieur, on peut encore admirer les impressionnants robinets à têtes humaines et de dauphin.

L’intérieur est constitué d’une immense salle voûtée où l’eau de pluie est collectée des toits de l’église notamment. Au-dessus, les combles abritent encore la charpente origine. Elle est ouverte exceptionnellement, par exemple lors des journées Européennes du Patrimoine.

La gare western en bois

carte-postale-ancienne-gare-en-bois-gravelinesIl ne manque plus qu’un train à vapeur s’arrête comme autrefois… Et vous voilà plongés dans une carte postale ancienne. Construite en 1872, c’est la toute dernière gare dite «western» visible en France. Son architecture en bois, répondait à un principe de défense. Bâtie sur le glacis, terrain qui devait rester une zone « nue » à proximité des fortifications, la gare comme les maisons qui s’y trouvaient devaient pourvoir être démontées ou brûlées rapidement en cas d’attaque, laissant les troupes ennemies à découvert. Elle se situe rue de la Gare 59820 Gravelines.

La maison de l’Islandais

vue extérieure de la maison de L'Islandais à GravelinesAvant de quitter Gravelines pour la plage de Petit-Fort-Philippe ou les musées de Grand-Fort-Philippe, faites une halte, avenue Léon Jouhaux. Vous êtes dans l’ancien hameau des Huttes, à l’extérieur de la cité fortifiée. Vous pourrez visiter la maison de l’Islandais, un petit éco musée qui évoque l’habitat des pêcheurs d’Islande au XIXe siècle. Cette maison traditionnelle, devenue rare, est composée de deux pièces au rez-de-chaussée, d’un grenier à l’étage, d’un jardin et d’une cour.

Ce quartier est très lié à la Fête des Islandais qui se déroule traditionnellement à Gravelines début septembre. Les festivités marquent le souvenir du retour des campagnes de pêche à la morue où les marins revenaient après 6 mois de navigation au large de l’Islande.

Entrée payante – 80 Avenue Léon Jouhaux, 59820 Gravelines | Tél. 03 28 51 94 00

Le chantier du Jean Bart 

vue du chantier de construction du Jean Bart à GravelinesVisitez le chantier du Jean Bart, un vaisseau du XVIIe siècle qui porte le  nom du fameux du corsaire dunkerquois. L’association Tourville s’est lancé dans un projet fou: Construire à taille réelle et dans les mêmes conditions qu’autrefois, la réplique d’un vaisseau de 1er rang. Fini, il fera 57 m de long, 17 de haut pour 15 m de large… Une véritable cathédrale des mers !

Sur le site de construction, découvrez également un vrai village d’artisan, avec une taverne pour la pause gourmande.

Accès payant – Route de Calais, 59820 Gravelines. Tél. +33(0) 3 28 21 22 40 – Plus d’infos sur le site du projet –  Toutous acceptés en laisse