A l’affiche actuellement, l’exposition Les Mondes de Conan Doyle. À l’ombre de Sherlock Holmes du 2 avril au 6 novembre 2022.

Une fois posé que le château d’Hardelot ne se trouve ni à Hardelot-Plage ni à Neuchâtel-Hardelot, mais à Condette, vous n’aurez qu’une envie : le visiter ! Un lieu tout à fait singulier surgit d’un décor de cinéma et d’un style néo-Tudor reconnaissable entre tous. De l’ancienne forteresse médiévale démantelée des Comtes de Boulogne au XVIIe siècle, il ne reste presque rien. Sauf le charme romantique des ruines que le XIXe siècle affectionne.  Un Anglais va succomber au charme et pas n’importe qui : John-Robinson Whitley.

L’entente cordiale comme un symbole

représentation de l'entente cordiale entre Angleterre et France

Inutile de rappeler le long passé tumultueux du Boulonnais et des troupes anglaises qui ont tissé une maille étroite entre ces deux terres de mer. Après les batailles vient le temps de la paix. Nous sommes au tournant d’un nouveau siècle et un homme d’affaire à la tête d’un consortium voit tout le potentiel d’Hardelot.

Lorsqu’il rachète le domaine en 1897, John-Robinson Whitley a une idée très précise de ce qu’il veut faire. A l’image du Touquet auquel il va donner un véritable essor à partir de 1902, il rêve de faire de ces longues plages de sable, la Riviera du Nord. Une Riviera à un vol de mouette des côtes britaniques.

vue du château d'Hardelot en ruine

Le château d’Hardelot, transformé par son propriétaire précédent Henry Guy, à qui on doit son aspect néo-gothique actuel, devient alors un club-house prisé. Un lieu privilégié où tout ce que la gentry britannique et française compte d’hommes d’affaires, de politiques, d’artistes, de personnalités vont pouvoir se rencontrer entre deux parties de golf, de tennis, de canotage, de spectacles et de garden party.

La Première Guerre mondiale met un terme au projet tel que John-Robinson Whitley le rêvait. Hardelot ne deviendra pas Le Touquet. Le château quant à lui va connaître un bien curieux occupant.

L’étrange abbé Bouly

portrait de l'abbé bouly avec sa baguette de sourcier

Cet enfant du pays, né le 11 décembre 1865 à Condette, est ordonné prêtre en 1890. Alexis-Timothée Bouly est d’abord curé à Wirvignes puis celui d’Hardelot en 1910. La rencontre en 1913 avec un géologue lui-même sourcier va être déterminante. Il commence alors à s’intéresser à l’hydroscopie et au magnétisme. C’est armé d’une baleine de parapluie qu’il trouve ses premières nappes d’eau. Sa renommée est telle que des industriels de Tourcoing, de Roubaix font appel à lui pour trouver des puits d’alimentation pour leur filature ou leur teinturerie. Une réputation qui va l’emmener à parcourir la France entière et bien au-delà.

Après la Première Guerre mondiale, on charge officiellement l’abbé Bouly de localiser les obus encore profondément enfouis dans le sol en Artois, Champagne, Ardennes. Il met aussi ce don au service de la médecine, de l’archéologie, de la recherche de minerai. Il est tout à la fois sourcier, herboriste et curé. Un curieux mélange qu’il n’est pas le seul à pratiquer. En effet, nombre de prêtres vont s’intéresser à cette discipline en vogue à cette époque.

vue de la stèle de l'abbé Bouly sourcier

En 1934, il rachète le château d’Hardelot pour y accueillir des malades et des orphelins. Il est resté dans la postérité non seulement pour ses travaux, mais aussi pour être le premier en 1929 à parler de « radiesthésie » littéralement la « sensation des radiations ». Il meurt le 29 janvier 1958 à Condette. Son buste, érigé dans la cour centrale, rend aujourd’hui hommage à cette personnalité singulière qui, armée d’une baguette ou d’un pendule, prédisait que « la science des ondes est la science de l’avenir ».

Cette relation intime entre sourcier et homme de foi n’est pas sans rappeler les nombreux saints et saintes de notre région qui de leur bâton ou de leur pied font jaillir l’eau tant recherchée. Sainte Godeleine, Saint Josse, Sainte Isbergue, Sainte Bertille… Pour n’en citer que quelques-uns.

Le château d’Hardelot aujourd’hui

L’Entente cordiale entre la France et le Royaume-Uni initiée depuis la monarchie de Juillet a fait son œuvre. En 1904, les deux pays signent une série d’accords qui ouvrent la voie à la constitution d’un bloc d’alliance. Une « cordialité » entre les deux nations qui seront désormais en paix ou en guerre, mais l’une aux côtés de l’autre.

la tonnelle dans le jardin du château d'Hardelot

Entièrement rénové en 2009, le château d’Hardelot accueille désormais le Centre culturel de l’Entente cordiale qui s’inscrit dans une démarche culturelle franco-britannique. À l’intérieur, le visiteur découvre des salles qui reconstituent un intérieur victorien. Des ateliers pour enfants ainsi qu’un espace d’expositions temporaires mettent également en lumière des liens artistiques, architecturaux, sociaux entre les deux cultures. Enfin, l’autre pièce maîtresse du domaine du château d’Hardelot, est l’emblématique et magnifique théâtre élisabéthain. Le seul en France.


couverture du guide lieux insolites et secrets du Nord


Un théâtre élisabéthain dans le Boulonnais

gros plan sur le théâtre shakespearien du château d'Hardelot

À l’entrée du domaine, vous découvrez une surprenante armature circulaire en bambou qui entoure une structure en bois très novatrice. Inaugurée en 2016, cette réalisation, signée du cabinet Studio Andrew Todd, est un théâtre conçu dans l’esprit des théâtres élisabéthains londoniens. La scène est en effet entourée par les galeries en hauteur destinées au public. Une caractéristique qui crée une interaction tout à fait particulière entre les artistes et le public. Cet espace culturel offre tout au long de la saison une grande diversité d’événements.

Les jardins à l’anglaise, entre tonnelles et parterres thématiques

gros plan sur la tonnelle de rosiers des jardins du château d'Hardelot

Mention particulière pour ce magnifique parc paysager, en accès libre, qui entoure le château d’Hardelot. Aux différents points de vue sur l’édifice lui-même s’ajoute une grande diversité de parterres, de thèmes botaniques, de tonnelles et de bancs où s’attarder dans un cadre absolument superbe. Conçus dans un esprit à la fois écologique et botanique, il fait également la part belle à une approche didactique du jardinage. De quoi passionner les amoureux des jardins ou le promeneur en quête d’un lieu atypique et apaisant qui se transforme au fil des saisons.


LE CHÂTEAU D’HARDELOT EN PRATIQUE

entrée principale du château d'Hardelot à Condette
picto-cafe ce picto indique une bonne table

 

 

  • Accès libre aux extérieurs et au jardin. Seuls les extérieurs sont accessibles à votre toutou.
  • Entrée payante aux salles intérieures du Centre culturel de l’Entente cordiale.
  • Pour les personnes en fauteuil roulant, les salles du rez-de-chaussée sont accessibles par ascenseur. La visite des salles à l’étage n’est possible que via la présentation virtuelle disponible sur tablette. Les jardins sont en revanche accessibles aux personnes en situation de handicap ainsi que le sentier du Marais (2,5 km).
  • Le premier dimanche de chaque mois est gratuit.
  • 1 rue de la Source, 62360 CONDETTE. Tél.  03 21 21 73 65
  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h
  • Fermeture annuelle en janvier. Fermeture exceptionnelle les 1er mai, 1er novembre, 25 décembre.
  • Plus d’infos sur le Château et la programmation culturelle sur le site

Notre adresse gourmande sur place

une assiette de scones  du salon de thé du château d'Hardelot

Le salon de thé du château

  • Ouverture de 10h à 18h du mardi au dimanche . Jusqu’à 21h les soirs de spectacle.
  • Petite restauration, uniquement le midi

NORD DECOUVERTE VOUS CONSEILLE AUSSI TOUT A COTE

Le château d’Hardelot, côté promenade

vue d'un sentier aménagé dans le marais de Condette

Les jardins et le château d’Hardelot sont un point de départ idéal pour découvrir plusieurs sentiers de randonnée. Ils bordent notamment la Réserve Naturelle Régionale du marais de Condette. Les toutous n’y seront pas admis.

  • Le sentier du Marais (2,5 km) très familial et accessible aux personnes à mobilité réduite permet de faire le tour du lac des Miroirs. Nos toutous ne sont pas acceptés même en laisse.
  • Le sentier des Etangs (3,5 km) est lui-aussi assez facile, mais attention certains passages sont boueux en période de pluie. Toutou en laisse accepté.
  • Le sentier du Château (14 km) vous fait découvrir à la fois la belle forêt domaniale d’Hardelot et celle d’Ecault, les deux massifs forestiers de part et d’autre de Condette. Téléchargez le plan du sentier

Hardelot, côté plage

vue des cabines de la plage d'Hardelot

Du château d’Hardelot, vous n’êtes qu’à 6 km de la plage. La station balnéaire Hardelot-Plage est bordée d’une longue plage sable fin qui coure ininterrompue entre Equihen-Plage et le Portel. Un cadre de choix pour les amoureux de longues balades, des journées bains et bronzage ou les pratiquants des sports nautiques comme le char à voile.