Finalement l’entêtement hostile du béton aura eu raison de la fragilité du miroir brisé. Le blockhaus miroir s’éteint aujourd’hui et avec lui, ce sublime instant de poésie. Bertrand Seguin jette l’éponge – et on le comprend – devant une tâche impossible à poursuivre. Le blockhaus miroir redevient anonyme. Le dernier reflet de notre époque perdue dans tous ses paradoxes.

Réfléchir, l’étonnant blockhaus miroir

vue-blockhaus-miroir-Leffrinckoucke-nord-decouverteVous n’aviez qu’à faire quelques pas sur la plage de Leffrinckoucke.  Il était là. Surprenant. Le premier d’une allée de blockhaus dressés face à la mer. Derniers vestiges d’un mur de l’Atlantique qui se voulait imprenable. Une folie inutile. On ne voyait que lui. Magistral et magnétique. Couvert de milliers de morceaux de miroirs, la masse de béton a disparu pour laisser place à une œuvre, Réfléchir. Une œuvre qui nous renvoyait au sens de l’histoire autant qu’à nous-même. En essayant en vain de nous apercevoir dans une mosaïque de reflets qui nous échappaient.

Commencée en mars 2014 dans la clandestinité, la démarche d’Anonyme est avant tout profondément militante. « A une époque dans l’Histoire de l’Humanité où l’homme ne s’est jamais autant regardé et perdu dans son propre reflet, au point de s’y enfermer, le miroir ici réfléchit ce qu’il a abandonné : la nature qu’il est en train de détruire. J’ai voulu dresser contre l’entêtement hostile du béton, la fragilité du miroir brisé… »

Une autre façon de voir le monde qui nous entoure

LEFFRINCKOUCK-plage-reflet-nord-decouverte-blockhaus-miroirTout se recomposait à l’infini devant nos yeux. A chaque fois différent.  Par le jeu incessant des reflets, vous voyiez les autres, vous voyiez ce qu’il y avait autour de vous, sans jamais vous voir vous, vraiment. Un jeu de miroirs qui nous obligeait à regarder autre chose que nous-même. Paradoxe magnifique. Un » je » de miroir, aussi, que l’artiste entretenait autour de lui… Présence fragmentée, multiple à certains moments. Un « je » pourtant présent dans cette absence de nom. Présent pour partager volontiers ce travail extraordinaire. Présent dans cette réflexion-miroir qui nous touchait ou pas… Certains n’ont jamais aimé. Mais vous l’aurez compris, nous adorions.

Enfin, combien d’entre nous sont restés jusqu’au coucher du soleil. Un instant privilégié où le blockhaus s’accaparait toutes les couleurs du ciel et s’éteignait lentement avec la nuit. Cette heure où les derniers promeneurs s’arrêtaient plus longuement et se parlaient. On s’y sentait bien tout simplement.


rappel du guide balades et boules de Poils édité par Nord Découverte


NORD DÉCOUVERTE | INFOS PRATIQUES

  • Accès : digue Europlage, 59495 Leffrinckoucke
  • Stationnement le long de la digue
  • Plage non accessible aux toutous du 01/07 au 31/08. Durant cette période, ils sont autorisés après la rampe à bateau en direction de Zuydcoote

A voir tout à côté du blockhaus miroir : le fort des Dunes

  • Accès du Fort des Dunes : rue du 2 juin 1940, 59495 Leffrinckouckepicto-chien-en-laisse-autorise
  • Pour les personnes à mobilité réduite, seules les salles d’expositions et la salle de la maquette sont accessibles
  • Pour les visites individuelles : du mardi au dimanche de 10h30 à 18h sans interruption.
    Ouverture du fort toute l’année pour les visites de groupes. Réservation à l’Office de Tourisme au 03 28 69 05 06
  • Parking à l’entrée du fort.
  • Site du fort

Enfin, découvrez le site de l’artiste Anonyme. Vous y trouverez plein d’informations sur la création et l’engagement de l’artiste tout au long de la réalisation du blockhaus miroir Réfléchir.