Cap sur la pointe du Hourdel, un minuscule port de pêche et de plaisance, un des lieux incontournables de la Baie de Somme. Incontournable pour observer sa colonie de phoques et veaux marins. Faire une magnifique halte sur le sentier du Littoral entre Cayeux-sur-Mer et Saint-Valery-sur-Somme. Incontournable aussi pour son atmosphère bien à lui, son cordon de gros galets, cette immense plaine marine lorsque la mer se retire au loin. Juste en face, le Crotoy et le parc ornithologique du Marquenterre au cœur de la réserve de la Baie de Somme. Juste à côté Cayeux-sur-Mer et ses emblématiques cabines de plage.

Un petit port de pêche toujours en activité

un bateau de pêche de la flotte de la pointe du Hourdel en baie de SommeLa pointe du Hourdel, petit hameau de Cayeux-sur-Mer, c’est une poignée de maisons, groupées en îlots séparés par l’allée des Pêcheurs, autour des deux grandes rues qui longent le quai et le chenal. Même si au XVIe, l’activité du port est importante, elle est pour l’essentiel celle d’un port de refuge pour les bateaux de pêche et grands navires à destination de Cayeux-sur-Mer. Accessible à marée haute et basse, il joue surtout un rôle d’abri et relâche par mauvais temps. En 1830, l’envasement de la baie oblige à déplacer le port à son emplacement actuel. On construit alors un nouveau quai en élevant plus haut la grande digue Sud.

Les grands bateaux sont aujourd’hui au Tréport. Pourtant, Le Hourdel reste encore en activité régulière, le dernier de la Baie de Somme. La petite flotte se tourne essentiellement vers la pêche de la crevette grise, la sole, le carrelet. On peut les acheter, selon les jours et la saison, directement sur le port.

Mais d’où viennent tous ces galets ?

photo de femmes ramassant à la main les galetsLe littoral qui court de la Normandie jusqu’à Ault en Picardie est composé de falaises crayeuses mêlées de silex. Au fil des millénaires, la craie s’est érodée, libérant de sa gangue les morceaux de silex. Roulés par les vagues, ils se polissent et s’arrondissent pour devenir ces galets qui peuvent aller jusqu’à une vingtaine de centimètres de diamètre. Les courants, les marées les entraînent ainsi vers le Nord où ils viennent s’échouer sur les rivages de la Baie de Somme, notamment Ault, Saint-Valéry-sur-Somme, Cayeux-sur-Mer et ici à la pointe du Hourdel.

On estime à plus de 30.000 m3 par an, le nombre de galets venant ainsi s’échouer sur cette partie de la côte en formant ces longs cordons de pierres si typiques. Leur qualité exceptionnelle en silice dépassant les 98% de pureté en fera une ressource économique importante pour la région dès le XVIe siècle. Empierrage, construction d’habitats et d’édifices, pâtes à céramique… Vont ainsi créer un véritable pôle industriel à partir du XIXe siècle et toujours en partie en activité aujourd’hui encore. Saviez-vous que leur ramassage s’effectuait à la main ? Ils étaient choisis en fonction de leur taille, rondeur ou couleur. Par exemple, les silex noirs étaient particulièrement prisés pour la fabrication de la porcelaine anglaise.

Quand et où observer les phoques et les veaux marins à la pointe du Hourdel ?

phoques gris sur un banc de sable de la pointe du HourdelÀ marée basse, les bancs de sable offrent un reposoir de choix pour que ces sympathiques mammifères marins puissent se prélasser au soleil. La pointe du Hourdel compte en effet une des plus grandes colonies de phoques gris et veaux marins en France. C’est le meilleur moment pour les observer à la jumelle. Comptez environ 3 h avant et jusqu’à 2 h 30 après les heures de marées basses ( consultez ici les horaires de marées). À marée haute, vous ne verrez que leur tête et leurs grands yeux émerger hors de l’eau. Le meilleur endroit pour les apercevoir de la terre ferme se situe au niveau du blockhaus, vestige du mur de l’Atlantique, route Blanche Vous pouvez également choisir un  guide, par exemple de l’association Picardie Nature. Toutes les infos sur leur site et dans les offices de Tourisme.

Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir envie de les voir. Toutefois, il est important de rappeler qu’il faut vraiment rester à distance (au moins 300 m) et sans faire de bruit  pour ne pas les effrayer. Respectons-les et protégeons-les en ne nous approchant pas.

Enfin, connaissez-vous le chou marin ?

gros plan sur un plant de chou marinLes plages de galets de la baie de Somme sont le terrain de prédilection d’un légume ancien particulièrement apprécié autrefois : le chou marin (crambe maritima) appelé aussi crambe ou crambé maritime. De la même famille que notre chou potager, son goût est néanmoins plus délicat, moins prononcé. Il se rapproche davantage des saveurs de l’asperge ou du cardon. On mangera crues, en vinaigrette, les jeunes feuilles de début mai. On dégustera les jeunes tiges cuites à la vapeur comme des asperges.

Sa cueillette à l’état sauvage est désormais interdite en France mais cultivez-le facilement dans votre jardin. De nombreux grainetiers proposent des semences. Floraison de mai à juin.


rappel du guide balades et boules de Poils édité par Nord Découverte


La pointe du Hourdel | Côté pratique

picto-randonneurs- picto-chien-en-laisse-autorise parking picto-restaurant-bonne-table picto -point-cafe

 

 

  • Nous avons également beaucoup aimé la possibilité de se promener tranquillement à pied ou en vélo le long de la route Blanche désormais fermée aux voitures. Elle relie la pointe du Hourdel  à la Mollière, à proximité de Cayeux-sur-Mer. Comptez un peu plus de 5 km aller-retour.
  • picto acces-possible-handicapesLa digue de galets n’est pas accessible pour les personnes en situation de handicap. En revanche, le quais, les rues et la route Blanche le sont assez facilement.
  • Stationnement payant le long du quai
  • Parking des Dunes gratuit au départ de la route Blanche
  • Cafés, restaurants, petite restauration, location de vélo sur place
  • Plus d’infos sur le site de tourisme de la Baie de Somme
  • En été, ne manquez pas la fête de la Mer organisée traditionnellement fin juillet, début août à Cayeux-sur-Mer et au Hourdel. Elle réunit marins, habitants, pour certains en costumes d’époque, et vacanciers . La journée commence par une messe puis par une procession jusqu’à la plage. Les festivités se poursuivent ensuite le long du chenal où se réunissent les embarcations (chalutiers, bateaux de plaisance, à moteur, barques…) pavoisées et décorées. Ils défileront devant le bateau où le prêtre à pris place pour être bénis un à un. La journée se termine par un repas « moules frites » le long du petit port du Hourdel.

NORD DECOUVERTE | A VOIR AUSSI AUTOUR DE LA POINTE DU HOURDEL

Cliquez sur l’image pour accéder aux articles

mini vignette de Cayeux-sur-Mer
8 km
mini vignette de la ville de Saint-Valéry-sur-Somme
9 km
mini vignette de Ault
21 km
mini vignette de la ville du Crotoy en baie de Somme
22 km
mini vignette du parc du Marquenterre en Baie de Somme
30 km